Jeunesses : une ressource pour la région.

Jeunesse singulière, jeunesses plurielles : la jeunesse est le temps d’une construction sociale avec ses multiples situations vécues, qui requiert l’attention de nombre de politiques publiques. Les 350 000 jeunes haut-normands entre 15 et 30 ans ne font pas exception à la règle. A partir d’un état des lieux et de rencontres avec les jeunes, le CESER tente d’identifier les enjeux propres de la transition vers l’âge adulte sur notre territoire : l’accès à l’autonomie et à la mobilité est au cœur des préoccupations, c’est la condition d’une plus grande mobilité sociale et d’un épanouissement personnel, professionnel et citoyen.

 

Saisi par le Président de Région, Nicolas Mayer-Rossignol, en février 2014, le CESER avait pour mission de réaliser des propositions dans la perspective d’un futur schéma régional pour la jeunesse. Après une année de travail, 24 auditions et de multiples rencontres d’acteurs de terrains, entrecoupées par les annonces relatives à la nouvelle organisation territoriale, notre assemblée rend publiques ses conclusions

Ce rapport donne quelques clés pour la construction et la mise en œuvre d’une politique jeunesse partagée entre la Région et les nombreux autres acteurs intervenant auprès des jeunes, collectivement responsables de la progression de la place des jeunes dans la société, véritable ressource pour les territoires.

Vers un schéma régional de la jeunesse 

En matière de politique publique, la « jeunesse » n’est pas à proprement parler une compétence. Elle nécessite la mise en œuvre d’actions relevant de la formation, de l’enseignement, des transports, de la culture, de la santé, du sport, des loisirs, etc. Face à cette multiplicité des thématiques et des intervenants, le Conseil régional souhaite formaliser une stratégie globale. L’ambition est de la traduire au sein d’un schéma régional de la jeunesse.

Changer de regard sur « les » jeunesses 

Changer le regard que porte la société sur les jeunes, c’est faire le pari de l’avenir et d’un retour sur investissement qui contribuera à renforcer l’attractivité d’un territoire. Ce changement de regard appelle à reconnaître que « la » jeunesse est plurielle, le terme regroupant des situations et des catégories qui n’ont rien d’autre en commun que l’âge.

Une somme de travail inédite 

En plus de propositions opérationnelles qui visent à favoriser l’accès à l’autonomie des jeunes, aux conditions de la mobilité sociale qui en découle et à la construction de leur identité, l’avis du CESER est accompagné d’un rapport de près de 300 pages, véritable somme d’information qui en fait déjà l’un des outils de référence pour l’ensemble des acteurs œuvrant sur le champ de la jeunesse dans la région.

 

Consulter le rapport.

 (Documents téléchargeables librement et gratuitement sur le site du CESER ou sur simple demande auprès des services administratifs).

 

Powered by eZ Publish™ CMS Open Source Web Content Management. Copyright © 1999-2010 eZ Systems AS (except where otherwise noted). All rights reserved.